Tout savoir sur le TMB

TOUT SAVOIR SUR LE TOUR DU MONT-BLANC : PARCOURS, PÉRIODE, HÉBERGEMENT

Depuis sa « création » dans les années 1950, le tracé du parcours a été remanié à plusieurs reprises, afin de proposer un cheminement complet, offrant chaque jour, des étapes homogènes et les plus beaux paysages qui puissent être donnés.

Des variantes proposent des alternatives aux randonneurs qui souhaitent sortir de la « classique », et emprunter des sentiers plus ou moins exigeants.

Le TMB en quelques chiffres

25 000 randonneurs chaque été

Pic de fréquentation du 15 juillet au 15 août

Un milieu montagnard situé entre 1000m et 2700m d'altitude

Le parcours classique fait 170 km de distance comptant
20 000m de dénivelé cumulé.

Le parcours du tmb

Le Tour du Mont-Blanc (TMB) est l’itinéraire de grande randonnée (GR TMB), sûrement le plus « célèbre » en France , qui connait une réputation de plus en plus grande à l’international. Le parcours du TMB réalise une boucle de 10 étapes, soit 10 journées de marche autour du massif du Mont-Blanc.

Le massif du Mont-Blanc est tri frontalier, le parcours emprunte donc des sentiers situés en France 🇫🇷 Italie 🇮🇹 Suisse🇨🇭. C’est là une caractéristique majeure, qui donne à cette randonnée au long cours la saveur d’un voyage sportif.

Quand pratiquer le Tour du Mont-Blanc

Le TMB est habituellement parcouru à partir du mois de juin jusqu’au mois de septembre compris. C’est durant cette période de 4 mois que la programmation du TMB est la plus « commode ». C’est la belle saison en montagne, celle qui promet de longues journées, chaudes et ensoleillées, c’est également la période d’ouverture des différents hébergements et des services publics qui sont disponibles tout au long du parcours.

Le TMB peut tout à fait s’envisager en dehors de cette période de 4 mois, il faut alors prendre des dispositions particulières, tel que : Une paire de crampons par exemple, lorsque la neige est encore bien présente ; Tout le matériel indispensable pour envisager un bivouac lorsque les hébergements sont fermés.

Les hébergements du tmb

Plusieurs « types » d’hébergement sont possibles : Le refuge de moyenne-montagne, l’auberge du petit village, un peu en retrait, ou encore l’hôtel et ses multiples étoiles dans les villes et bourgs plus fréquentés. Dans tous les cas, il est vivement recommandé d’effectuer des réservations méticuleuses afin de s’assurer des disponibilités dans les hébergements souhaités. Le mode de couchage (en chambre ou en dortoir), les ravitaillements possibles, l’accès aux transports publiques sont des points de logistique qu’il faut anticiper et/ou prévoir bien en avance. Tout ce travail de planification est indispensable pour bien préparer son TMB.

bien se préparer au tmb

Nous estimons que le niveau de difficulté du Tour du Mont-Blanc est « élémentaire ». Le TMB est donc une randonnée exigeante. Certaines étapes sont longues, et nos programmes comptent un minimum de six journées de marche consécutives, soit une distance totale minimum parcourue de 95 kilomètres et un dénivelé total minimum de 10 500 mètres).

Il est donc vivement recommandé de se préparer physiquement et logistiquement.

  • Un entrainement physique : C’est en forgeant que l’on devient forgeron ! La qualité de votre condition physique conditionne la réussite de votre randonnée ainsi que le plaisir procuré. Il faut donc planifier un entrainement physique régulier et adapté à la pratique. En clair, il faut marcher et/ou courir de manière régulière afin de développer sa résistance à l’effort, en endurance et en intensité. En réalisant des sorties à la journée qui proposent un niveau de difficulté équivalent ou plus exigeant. En multipliant les expériences qui confortent nos aptitudes, habileté et favorisent même l’acquisition de nouvelles compétences (terrains variés, pierriers de toute taille, pentes plus soutenues, présence de neige…) En diversifiant les milieux de pratique et les modes d’exécution. En forçant son talent on augmente ainsi son niveau physique, technicité et d’expériences accumulées.

  • Une préparation logistique : C’est un élément important qu’il ne faut pas négliger ! Notre liste de matériel « type » qui vous sera donnée lors de votre inscription sera de bon conseil.

  • Randonnée en liberté : Pour tous ceux qui partent sans guide, voici quelques conseils supplémentaires. Choisissez une randonnée à votre niveau, mesurer vos capacités physiques et techniques. Étudiez votre itinéraire et prenez conseil auprès des organismes compétents au besoin. Soyez attentifs et sachez faire demi-tour en cas de difficulté ou de changement des conditions atmosphériques.

En cas d’accident, réagissez efficacement ! Rester calme. Analysez la situation.

En cas d’hésitation ou d’incertitude trop manifeste sur vos capacités, votre connaissance du terrain, de l’environnement, la gestion de votre trek, optez pour nos programmes guidés.

Et surtout ! Gardez votre bonne humeur et votre sourire en toutes circonstances !

Comment organiser son Tour du Mont-Blanc?

➡️ Notre agence de voyage est spécialisée dans l’organisation de séjours et d’activités en montagne. C’est avec un immense plaisir que nous vous proposons notre expertise ainsi que nos services. Nos séjours TMB « guidés » et « en liberté » sont en ligne sur notre site, ils n’attendent plus que vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *